IMG_1132

L’environnement de nos chers protégés

Parce que l’environnement de nos bonsaïs influe sur la culture et la santé de nos arbres.

J’ai fait le choix de les intégrer au sain de mon jardin « japonisant » , et de cultiver mes arbres sur des poteaux individuels afin que le vent puisse circuler dans les branches et qu’ils reçoivent la lumière de tout les cotés.

Au sol des végétaux sont plantés afin d’amener un taux d’hygrométrie élevé lors des arrosages ce qui s’avère fort agréable lors des chaudes journées d’été.

Quelques vues du jardin et des emplacements des arbres en fonction des essences conifères ou feuillus qui seront plus généralement cultivés à la mi-ombre tandis que les persistants recevront une quantité de soleil plus importante avec des arrosages plus conséquent.

IMG_0577

 

Fin avril début mai, les arbres sortent de la serre afin de prendre place au jardin pour la saison estivale, ils y resteront jusqu’à mi novembre afin de prendre les premiers froids de l’hiver.

En saison estivale lorsque les grosses chaleurs arrivent je pose des protections de type canisse ou des ombrières afin de protéger les espèces les plus sensible au coup de chaud notamment les feuillus et les genévriers qui se plaisent mieux à la mi ombre avec une hygrométrie plus élever.

 

Sur cette photo on peut observer que cet Itoïgawa est cultivé sur une vasque remplie d’eau et protégé par une toile d’ombrage, à ce sujet je déconseille d’utiliser une protection supérieure à 50% au delà la plante ne recevra pas assez de lumière et cela pourra compromettre sa croissance.

IMG_1761

 

 

Les pins quand à eux resterons exposés en plein soleil avec des arrosages adaptés à cette exposition.

Une chose est primordiale lorsque l’on cultive ses arbres sur des présentoirs de ce type, il faut ABSOLUMENT attacher les arbres au support car des vents violents peuvent faire tomber les plantes des supports.

IMG_0018

 

Maintenant si cette méthode de culture de vos chers protégés vous intéresse et bien lancez vous!