ste

Inspiration Kazari « Himeshara – Haru »

Voici le printemps qui est déja bien avancé….alors mieux vaut tard que jamais pour vous présenter ce Kazari que j’ai nommé « Himeshara – Haru » qui en traduction littéraire donne « Stewartia – printemps »

Pour ce Kazari j’ai choisi de vous présenter un arbre très peu répandu en france et en europe puisqu’il s’agit du stewartia monadelpha.

Cette espèce à toujours suscité ma curiosité et mon interêt, en effet son écorce aspect cuivrée est caractéristique de l’espèce, les feuilles vertes tendres au printemps et bordées de rouge sont attrayantes, il est difficile de s’en rendre compte mais la surface supérieure est couverte de poils très fins ce qui rend le feuillage doux…

l’arbre est de style droit avec un port arrondi tel un arbre de plaine qui pousse tranquillement au fil des ans, il dégage une force importante dû au départ de ses racines ou « nébari » fortement évasé mais pas à l’excès comme on peut le voir de temps à autre.

 

Vue du nébari.

IMG_5544

 

Il n’est pas aisé de trouver des stewartia et de plus avec une bonne construction et répartition des branches dans l’arbre, le plus difficile est de trouver un arbre sans inversion de conicité dans la cime car cette espèce à une forte tendance apicale.

Détail de la répartition des branches.

IMG_5654

 

Ce kazari est résolument GYO ou de style féminin, la poterie ovale bleue est en accord avec l’arbre mais aussi avec l’esprit du Gyo, de ce fait je m’oriente vers une tablette à barreaux adapter au feuillus, dans ce cas celle ci doit être d’une dimension assez importante pour soutenir visuellement l’arbre assez imposant.

IMG_5564

 

Un élément non moins important dans cette composition est le kakéjiku représentant une mésange au printemps posée sur une branche, je me suis orienté sur ce kakéjiku en relation avec la période du kazari et la finesse de la peinture qui pour moi est en accord avec l’ensemble de la composition.

Vue de la peinture réalisée par Mme MAETER qui possède avec son fils un nombre important de superbes peintures et kakéjiku visible ici: DAIKOBAI

IMG_5569

 

Je tient à préciser une information qui n’engage que moi, mais dans le cas d’une composition avec un oiseau « solitaire » pour le kakéjiku, je vous recommande de faire en sorte que la direction de l’oiseau fasse face à la direction de l’arbre.

Dans le cas d’un groupe d’oiseaux en vol cela n’a pas d’importance.

Pour finaliser ce kazari je m’oriente vers une plante d’accompagnement en fleur de type heuchéra plantée dans une poterie de Takahama (Carlos Hebeisen).

 

Voici le kazari réalisé.

IMG_5621

 

Concernant la culture du stewartia je n’est pas encore de recul sur cette espèce vu l’acquisition récente de l’arbre.

Par contre vous trouverez ci-joint un lien très interresant sur le travail et l’entretien de cette espèce.

http://bonsaiunearthed.com/fujikawa-kouka-en/stewartia-monadelpha/