IMG_4240

Focus sur le Hêtre crénelé du japon « fagus crenata »

Une espèce peu vue dans les collections des bonsaikas et pourtant le hêtre crénelé du japon à de nombreux attraits.

Il se caractérise principalement par son écorce blanche et lisse qui avec les année à tendance à se plissée a la base du nébari comme les rides d’un vieil homme…

Ses feuilles sont crénélées sur tout le pourtour d’ou son appellation,comme son homologue français il est MARCESCENT cela veut dire qu’il conservera ses feuilles sèches tout l’hiver.

Celle ci tomberont au printemps avec la pousse des nouveaux bourgeons, je vous conseille d’enlever toutes les feuilles sur l’arbre afin de pouvoir réaliser le traitement d’hiver pour ôter tous parasites qui pourrent se loger sur l’écorce ou à l’aisselle inférieure des branches.

Bien évidement pour les travaux sur l’arbre il vous faudra les enlever aussi.

Le hêtre crénelé a une particularité bien spécifique à lui, il possède une « horloge interne ».

Je m’explique: peu importe les variations de température et les aléas de la méteo, lorsque le hêtre entre en dormance il ne se réveillera au printemps qu’a la même date au fil des années avec plus ou moins quelques jours d’écart, il est le seul caduque dans ce cas la et de ce fait il est nommé parfois au japon comme l’arbre de l’ombre…

Ce hêtre ci joint démarre chaque année sur la dernière semaine d’avril et pas avant.

je possède ce sujet depuis 3 ans et il a particulièrement bien réagi au méthodes de tailles et de culture que je lui ai prodigué, je vais donc m’efforcer de vous donner ma synthèse sur la culture de cette espèce en espérant que cela répondra à certaines de vos questions.

IMG_4253

 

CULTURE ET ARROSAGE

Le Crénata est gourmand en eau voir même très gourmand et de ce fait il se plaira à l’ombre de mai à  septembre par contre il faudra bien veiller à lui apporter une luminosité suffisante au début du printemps sous peine de voir la végétation s’allonger.

Lors du rempotage l’année qui a suivit son acquisition, j’ai utiliser 100% AKADAMA avec une granulométrie de 6/12mm dans le fond de la poterie afin d’assurer un drainage important sur le long terme et une granulométrie tamisée à 3/6mm pour le reste.

je vous déconseille l’utilisation de pomice pour ce type de variété.

ENGRAISSEMENT

Le Crénata n’est pas si différent des autres feuillus pour sa construction vous pourrez utiliser un engraissement fort afin de bâtir la structure primaire rapidement pour ce faire les engrais organiques sont possibles en association aux engraissements chimiques mais attention au respect des dosages.

Une fois la structure primaire en place je vous conseillerais de ne plus faire d’apport d’engrais chimiques et de réduire les apports d’engrais organiques afin de préparer l’arbre à une ramification secondaire plus fine et tout cela en vu d’une ramification tertiaire compacte.

Il est aisé de construire un arbre mais lorsque l’on veut arriver à la ramification fine et dense cela se complique souvent a cause de la force de l’arbre trop présente et de ce fait la réduction d’engrais et l’espacement des rempotages doivent être gérés avec une grande attention pour obtenir ce résultat t’an attendu par les bonsaikas.

Par la suite sur un arbre mature, aucun apport d’engrais au printemps seulement à l’automne une fois mi septembre et mi octobre cela suffira amplement à l’arbre.

TAILLES

Dans cette section nous allons aborder les différentes tailles: structure/entretien/ramification/pincement/tri des bourgeons.

Taille de structure: elle a pour but de structurer l’arbre et est souvent synonyme de grosses coupes, je la pratique juste après la suppression des feuilles vers fin octobre à mi novembre.

Aucun risque de retrait de sève dans cette configuration, lors de vos coupes il vous faudra bien creuser la coupe afin que le bourrelet cicatricielle puisse se refermer rapidement.

IMG_2578

 

Le crénata referme bien les plaies, ci-joint la même coupe un an après elle est quasiment refermée.

IMG_4242

 

Pour la protection de la coupe j’utilise ce mastic japonais qui comporte des hormones de croissance.

vmastic-jap-feui-160_1

 

Taille d’entretien: elle se pratique tout au long de l’année afin de maintenir la forme et peut aussi se faire après avoir ôté les feuilles et consiste à tailler tout ce qui serait inadapté à la distribution des branches ou ramification.

De ce fait vous taillerez tout ce qui se croise ou part trop verticalement vers le bas ou le haut sauf ci cela est ligaturable , vous pourrez tailler aussi certains entrenoeuds trop longs  afin de garder une structure compacte.

 

 Ramification/pincement: voila une étape que bien des bonsaikas aiment pratiquer mais il faut une connaissance précise afin d’obtenir les résultats souhaités.

Pour faire ramifier le crénata vous laisserez pousser l’arbre jusqu’a 3/4 paires de feuilles et vous taillerez alors à la première paire ce qui aura pour effet de créé un nouveau bourgeonnement à l’aisselle des feuilles restantes et d’augmenté la quantité de nouvelles ramifications.

L’avantage est que cette opération sur un arbre en bonne santé peut être renouveler 2 à 3 fois dans la saison de avril à juin.

Une fois le stade de ramification secondaire atteint, il nous faudra créé la ramification tertiaire celle qui se trouve être la plus fine et la plus courte.

On appliquera alors le pincement de l’arbre au printemps cette technique est importante et doit être pratiquée  au bon moment, il vous faudra regarder l’arbre tous les jours et pincer au fur et a mesure de l’avancement de la végétation.

 

Ci-joint un croquis explicatif.

CROQUIS-HETRE

 

Tris des bourgeons: il est important de trier les bourgeons les plus forts sur le crénata car on peut souvent trouver en un même endroit plusieurs bourgeons qui auront pour effet de faire grossir trop fortement certaines branches ou ramifications voir même des inversions de conicité de branches.

Le tri des bourgeons peut être fait à l’automne après la suppression du feuillage et aura pour but de rééquilibrer la force dans l’arbre et de participer à la ramification de celui ci.

 

HIVERNAGE DU CRENATA

Je vous conseille de protéger le hêtre du japon des grands excès de froid, en effet au delà de 2 jours de gel il vous faudra faire dégeler la motte.

L’idéal est de placer l’arbre en serre froide pour l’hiver.

 

En gros voila ce que vous devez savoir sur cette variété forte interressante alors lancez vous si l’envie vous en dit!