IMG_9276

Comment créé des « pads »

Lorsque que j’anime des ateliers ou pendant les week-ends (école bonsaï-do) j’ai une question récurrente qui revient….Comment créer de beaux plateaux denses lors de la mise en forme d’un arbre de type conifère.

Je vais essayer dans cet article d’apporter une réponse précise sur le processus à suivre afin d’avoir un rendu « parfait » en prenant l’exemple de ce juniperus « itoigawa » taille kifu travaillé en août dernier suite à une bonne reprise de végétation et de force dans l’arbre.

L’arbre avant les travaux de nettoyage et mise en forme.

Qu’est-ce qu’un plateau ou volume d’aspect mature?

Il faut toujours considérer le volume d’un plateau en trois dimensions, il doit être galbé sur sa longueur (courbe jaune) mais aussi sur sa profondeur (courbe rouge), éviter les plateaux trop plats.

le bas du plateau(courbe verte) devra être parfaitement « net » c’est à dire qu’aucune végétation ne devra dépasser vers le bas, ainsi le rendu esthétique sera beaucoup plus harmonieux.

Voir la photo ci-jointe afin de mieux illustrer mes dires.

Vue de face

 

Comment obtenir la densité et l’épaisseur d’un plateau?

En général lors de la mise en forme, la densité d’un plateau s’obtient par la superposition de végétation, il vous faudra veiller à conserver les petites ramifications fines plus proche de l’insertion de branche, en effet se sont ces parties la qui pourrons servir pour la superposition à la mise en forme ou dans le futur suite à leurs développements.

Vous pouvez également choisir de superposer les branches les plus fines par rapport aux plus fortes, mais il faut faire attention que le résultat soit harmonieux et naturel.

Eviter les « S » ou tout autre mouvement disgracieux, même si la densité cachera ses défauts, il faut être logique dans la mise en place des ramifications.

Exemple type de superposition de la végétation:

Vue de dessus

 

Continuité des mise en forme des plateaux?

Au fur et à mesure que vous montez dans la mise en forme de l’arbre, vos plateaux se réduiront en taille et seront de plus en plus serrés les uns aux autres, ensuite viendra la formation de l’apex qui est en général constitué de plusieurs branchettes et ramifications du moins dans ce cas de figure ou l’arbre est déjà fortement ramifié.

Gestion des Volumes et des Espaces vides?

Lors de la mise en place de vos plateaux, il est primordial de laisser des espaces vides entre vos « pads », éviter les alignement ce qui aurait pour effet d’écraser visuellement l’arbre et le rendre monotone…essayer de mettre du rythme ou du mouvement dans vos volumes en créant des décalages de végétation.

En procédant ainsi vous pourrez obtenir un résultat satisfaisant sans trop vous compliquer la tache, bien entendu je vous conseille de ligaturer toutes les parties de l’arbre nécessitant d’être orientées et mises en place.

L’arbre mis en forme.