IMG_3010

Bonsaï-Dô – Juniperus var.Sabina

Il y a maintenant 6 ans je faisais l’acquisition de ma première Sabine ou juniperus var.sabina.

Celle ci provenait de chez Fred Chenal qui l’avait acquis chez Alain Blervaque bien connu pour ses superbes prélèvements.

Novembre 2008 premier travaux sur l’arbre avec Fred, il nous faut reprendre le travail sur le bois mort et délimité le passage de ligne de vie c’est à dire trouver la limite du mort et du vivant.

Cet opération est très importante car une fois arrivé au bois vivant l’arbre va faire un bourrelet de cicatrisation empechant tout parasite de pouvoir accéder et faire des dégats dans les parties vivantes.

Juniperus sabina en cours de travail :

juniperus sabina yamadori avant le travail

 

Méthode de sélection de la face :

Une fois le travail sur les bois et les veines vivantes effectué, nous devons trouver la future face et pour ce faire il nous faudra trouver le meilleur compromis entre:

  1. NEBARI ou départ des racines (attention sur les genévriers de ce type il n’est pas nécessaire d’avoir un nébari)
  2. TACHIAGARI ou le meilleur mouvement du tronc sur les 10/20 premiers cm.
  3. CONICITE la meilleure ligne de tronc qui s’affine régulièrement jusqu’a la future cime
  4. VEINE VIVANTE ou le meilleur compromis afin de voir la veine vivante dès le nébari qui serpente tout le long du tronc jusq’au sommet.

 

Après avoir étudié tout ces critères nous choisissons cette face pour la première mise en forme et passons à la pose de la ligature complète de l’arbre.

ligature du juniperus sabina

 

Premier résultat après la mise en forme il s’agit ici de poser les bases pour un projet sur le long terme d’ou le fait de bien établir la future structure de l’arbre en supprimant les branches mal placées en suivant le processus  de suppréssion suivant:

  1. Branches en opposition
  2. Branches en rayon
  3. Branches à l’intérieur d’une courbe

C’est la méthode de construction que l’on m’a enseignée afin de pratiquer cet art dans le respect de la tradition japonaise.

 

P1020601

 

Technique de densification des genévriers ou taille en vert :

Pendant les années qui suivirent je continu le travail avec une remise en forme annuelle pratiquée  en hiver et pendant la saison de croissance la taille en vert qui consiste à laisser l’arbre émettre de longues flèches végétatives et courant juin tailler assez sévèrement cela permet un fort bourgeonnement arrière et une densification importante comme sur l’exemple suivant.

taille en vert des genévriers pour la densification du feuillage

 

Aspect du genévrier en  novembre 2010 et rempotage en pot bonsaï de culture prévu pour le printemps 2011.

P1030555

 

Aspect de l’arbre en octobre 2012 la forme est déja bien établie et demande à être affinée.

L’ensemble de la végétation et la cime notamment doivent encore se densifier, pour l’instant la poterie est surdimensionnée afin que l’arbre puisse pousser fortement.

IMG_0793

 

Juin 2014 l’arbre me donne de l’émotion…et c’est le moment que je choisis pour le présenter en tokonoma, le seul point à finaliser sera la poterie et j’ai déja passer commande pour un pot de type MOKKO tokoname de YAMAAKI réputé pour ses poteries de qualité.

Il sera rempoté au printemps 2015 et prêt pour sa première sortie en exposition…alors à suivre!

juniperus sabina exposé en tokonoma